rulururu

post Le Cloud et la Crise

October 5th, 2012

Filed under: Uncategorized — admin @ 12:20

On vit en pleine “révolution” du cloud.

Plus simple, moins cher (dans la mesure où louer est moins cher que posséder, mais c’est un autre débat), permettant aux DSI de se dégager de nombreuses responsabilités juridiques, le Cloud a le vent en poupe.

Coté grand public, on surfe surtout sur la simplicité de partager [du rien] des “contenus”, à la Facebook.

DSIs, qu’adviendra-t-il de vos précieuses données quand la crise changera de forme ?

* Si la bande passante devient [beaucoup] plus chère, par exemple parce que les coûts de l’énergie explosent ?

* Si le pays qui héberge la société qui héberge vos données prend des mesures de restriction d’information à l’égard de votre pays ? (Rigolez pas, les iraniens sont privés de beaucoup de services internet en ce moment par exemple)

* Si la société qui héberge vos données est une start-up, elle dépend beaucoup de la résilience du système financier…

Plus j’y réfléchis, plus les Clouds, dans le principe et dans les implémentations, m’apparaissent comme des constructions complexes et fragiles. À l’opposé, il me semble que les évènements économiques, géopolitiques  que nous vivons semblent présager d’instabilité et vont nous demander de faire preuve de résilience.

La diminution de risques qu’ils induisent me semble être formelle, juridique, mais pas [du tout] pratique.

On verra bien, mais pour ma part je m’abstiens soigneusement de stocker en ligne quoique ce soit de précieux, confidentiel, sans de sérieuses précautions.

Conservez vos backups et plans de secours comme la prunelle de vos yeux ^^

 

post Un tableau

August 8th, 2012

Filed under: Uncategorized — admin @ 09:30

post Accéder à un site Internet en temps de crise

March 23rd, 2011

Filed under: Uncategorized — gryzor @ 18:17

Il existe un système de miroirs dynamiques sur Internet permettant de visiter un site trop chargé. Il suffit d’ajouter au site visité le suffixe “nyud.net”.
Au hasard, en ces temps d’anxieté nucléaire, le site de la CRIIRAD est accessible ici : http://www.criirad.org.nyud.net/

En ce qui concerne les émanations radioactives, la CRIIRAD nous indique que les gouvernements réalisent un black-out sur les données de mesure déjà réalisées sur le sol américain, canadien, etc. et exige que ces données collectées avec de l’argent public soient fournies au public.

C’est ici : http://www.criirad.org.nyud.net/actualites/dossier2011/japon/11_03_23_Volet1der.pdf

post Adieu, Socrate

July 30th, 2010

Filed under: Uncategorized — gryzor @ 13:11

Socrate
Tu as été le meilleur des chats… Tous ceux que tu as approchés ont ressenti cette aura de bienveillance et de bien-être que tu dégageais.
Ce 29 juillet au matin, un chauffard a mis fin aux bonheurs quotidiens que tu nous apportais, alors que tu n’avais pas 2 ans.
Tes 9 vies n’ont pas suffi… Je sais que tu resteras irremplaçable et je te souhaite de reposer en paix. Je n’oublierai jamais ma petite usine à ronronner ; ton départ abrupt me laisse un grand vide.
Mon esprit sait bien qu’on ne te verra plus entrer dans la maison et te frotter aux chaises, et pourtant toujours je regarde le soupirail que tu aimais ouvrir, et qui reste fermé.

post Vuvuzelas : la monnaie de la piece des footeux

June 13th, 2010

Filed under: Uncategorized — gryzor @ 13:35

Comme c’est ironique… Les footeux qui depuis des années adorent brailler, klaxonner à pas d’heure “ON A GAGNÉ” sans la moindre considération pour les gens qui ne s’intéressent pas à ce “sport”, ou simplement essaient de dormir la nuit, sont à présent incommodés par le bruit du stade. C’est quand même dingue, on ne s’entend plus brailler devant sa télé!

Vuvuzelas, pourvu que ça dure 🙂

Je dirais même :
Brrrrruuuuuuuuuuuuuuuuuu!

post Formalisme

April 1st, 2010

Filed under: Uncategorized — gryzor @ 00:44

Le formalisme que nous trouvons dans nos contrats, que la Justice et que les administrations nous imposent m’a toujours fasciné, et, je l’avoue, sa simple existence me dépasse encore.

Je me souviens des jeux de billes dans la cour de récréation, en primaire. Celui qui avait une bille à mettre en jeu la posait au sol, traçait une ligne à la craie. Celui qui voulait gagner la bille se plaçait donc derrière la ligne. Et à ce moment, avant que le lanceur ne passe à l’action, le premier récitait, aussi vite que possible, une phrase, qui était toujours la même. Je ne me souviens malheureusement plus de la formulation exacte, mais cette phrase ressemblait à “Derrière la ligne, pas en biais, sans clin d’oeil, sans rebond” et contenait d’autres mentions “légales”. À l’époque déjà, je trouvais que ce système était “trop”, que nous connaissions les règles, et que les réciter à toute vitesse n’apportait rien à nos échanges.

Le formalisme nous entoure, en particulier dans le “monde numérique”. Notamment, pas un “service en ligne” sans des clauses que, si nous prenions le temps de lire et de comprendre, nous refuserions horrifiés. Je me lance avec quelques exemples : ici, ici ou encore ici (citations non ciblées, je suis sûr qu’on trouve facilement pire). Par chance, nous (les Utilisateurs) sommes trop paresseux pour ce faire. Je dérive du sujet, et m’arrêterai donc ici, mais la CNIL a du pain sur la planche pour sensibiliser le public à la maîtrise de ses données personnelles.

Mais pour conclure à charge des amateurs de formalisme, à quoi ressemblerait notre vie si nous devions intégrer ces clauses légales partout? Acheter du pain chez le boulanger, conduire les enfants du voisin, promener son chien… sont autant de prises de risques insupportables, n’est-ce pas ?

post Les milliards d’euros de l’État français

February 8th, 2009

Filed under: Uncategorized — gryzor @ 15:58

Ce jeudi 5 février, vous avez peut-être, comme moi, écouté notre Président à la télévision.

Je n’ai pas tout suivi, mais je l’ai entendu expliquer que les milliards d’euros prêtés aux banques feraient des intérêts qui seraient utilisés pour de grandes actions sociales. Voilà une bonne nouvelle.

Merci donc à la crise, sans laquelle ces milliards d’euros seraient restés à dormir sans générer d’intérêts.

Et merci, cher Nicolas, pour cet applomb si savoureux.

ruldrurd
Powered by WordPress, Web Design by Laurentiu Piron
Entries (RSS) and Comments (RSS)