rulururu

post Formalisme

April 1st, 2010

Filed under: Uncategorized — gryzor @ 00:44

Le formalisme que nous trouvons dans nos contrats, que la Justice et que les administrations nous imposent m’a toujours fasciné, et, je l’avoue, sa simple existence me dépasse encore.

Je me souviens des jeux de billes dans la cour de récréation, en primaire. Celui qui avait une bille à mettre en jeu la posait au sol, traçait une ligne à la craie. Celui qui voulait gagner la bille se plaçait donc derrière la ligne. Et à ce moment, avant que le lanceur ne passe à l’action, le premier récitait, aussi vite que possible, une phrase, qui était toujours la même. Je ne me souviens malheureusement plus de la formulation exacte, mais cette phrase ressemblait à “Derrière la ligne, pas en biais, sans clin d’oeil, sans rebond” et contenait d’autres mentions “légales”. À l’époque déjà, je trouvais que ce système était “trop”, que nous connaissions les règles, et que les réciter à toute vitesse n’apportait rien à nos échanges.

Le formalisme nous entoure, en particulier dans le “monde numérique”. Notamment, pas un “service en ligne” sans des clauses que, si nous prenions le temps de lire et de comprendre, nous refuserions horrifiés. Je me lance avec quelques exemples : ici, ici ou encore ici (citations non ciblées, je suis sûr qu’on trouve facilement pire). Par chance, nous (les Utilisateurs) sommes trop paresseux pour ce faire. Je dérive du sujet, et m’arrêterai donc ici, mais la CNIL a du pain sur la planche pour sensibiliser le public à la maîtrise de ses données personnelles.

Mais pour conclure à charge des amateurs de formalisme, à quoi ressemblerait notre vie si nous devions intégrer ces clauses légales partout? Acheter du pain chez le boulanger, conduire les enfants du voisin, promener son chien… sont autant de prises de risques insupportables, n’est-ce pas ?

ruldrurd
Powered by WordPress, Web Design by Laurentiu Piron
Entries (RSS) and Comments (RSS)