rulururu

post Un piratage peut facilement transformer votre robot aspirateur en machine de surveillance à roulette assez flippante

October 15th, 2018

Filed under: Sécurité — admin @ 17:37

par Dell Cameron – le 19 septembre 2018 – source gizmodo.com


Illustration: Dell Cameron (Gizmodo)

Faire l’acquisition d’un robot aspirateur peut ressembler à une super bonne idée. Non mais c’est vrai, qui aime passer l’aspirateur? Mais si l’appareil en question était présenté comme connecté à l’internet, disposant d’un microphone et d’une caméra, et se déplaçant à volonté dans votre domicile à toute heure du jour, peut-être que vous y penseriez à deux fois.

Des chercheurs de Positive Technologies ont découvert deux vulnérabilités dans un modèle d’aspirateur robot – et ils soupçonnent que ces vulnérabilités affectent d’autres modèles, qui pourraient permettre à un pirate de prendre le contrôle du robot, et de l’utiliser pour espionner son propriétaire – ou d’enregistrer des vidéos au moyen de la caméra embarquée, ce qui s’annonce bien pratique : ce modèle de caméra voit même dans le noir.

Par chance pour cette fois, pour infiltrer l’appareil, les chercheurs indiquent que l’attaquant devra avoir déjà pénétré le réseau, ou disposer d’un premier accès physique à l’aspirateur. Pour le dire plus simplement, il faudrait probablement qu’un pirate s’en prenne à vous personnellement [jusqu’au jour où cette attaque sera ajoutée dans un kit et répandue automatiquement par rebond via d’autres piratages, NdT].

Il reste que ce problème illustre les exemples innombrables, qui voient des appareils de l’internet des objets, équipés de caméras et de micros, achetés et installés par vous-même dans votre maison, constituent un risque considérable du point de vue du respect de votre vie privée. Alors, à tout considérer, après tout, prendre le risque de voir enregistré ce que vous vous autorisez à dire dans un cadre privé, ainsi que tous mouvements qui pourraient être jugés non acceptables une fois publiés, réalisés par vous dans ce que vous estimiez être la sécurité de votre foyer, peut-être bien que c’est un peu cher payé pour ne pas passer l’aspirateur soi-même.

Le modèle d’aspirateur directement concerné dans cette instance est le “Diqee”, équipé d’une caméra appelée “360”, elle-même fabriquée à Dongguan, en Chine. Comme nous l’avons reporté, l’une des attaques possibles qui a été découverte permet une exploitation à distance, qui peut être utilisée pour détourner l’usage de l’appareil et en faire un “microphone à roulettes”, selon Positive Technologies. La seconde vulnérabilité, qui semble ne pouvoir être exploitée qu’au travers d’un accès physique à l’aspirateur, est activable par l’insertion d’une carte microSD dans le port de mise à jour du robot, disent les chercheurs.

Apparemment, aucune sécurité ne limite l’accès au logiciel dès lors que vous disposez d’un accès physique à l’aspirateur. Toujours selon Positive Technologies, il est très facile techniquement de mettre à jour le micrologiciel en y ajoutant un script, qui permettrait d’intercepter, par exemple, tout le trafic circulant sur le réseau de votre maison. À ce stade, vous pouvez même commencer à vous poser la question suivante – qu’est ce qui est pire : se faire enregistrer à son insu chez soi par une caméra, ou bien voir capturer à son insu chez soi son historique de navigation? (Nous posons cette question sans jugement de valeur).

Positive Technologies déclare à Gizmodo avoir suivi la procédure de notification standard et avoir notifié Diqee du problème constaté. Ils ne savent pas, cependant, si les vulnérabilités ont été corrigées par une mise à jour, ou si les propriétaires de robots aspirateurs ont été prévenus.

Diquee n’a pas répondu à notre demande de commentaire.

Si vous vous sentez concerné par cette sorte de menace, vous devriez chercher un robot aspirateur qui ne dispose pas du tout de wifi. Ou tout simplement acheter un aspirateur “pas robot” [En plus, c’est moins cher, NdT].

ruldrurd
Powered by WordPress, Web Design by Laurentiu Piron
Entries (RSS) and Comments (RSS)