rulururu

post Technologies de vulnérabilités

October 26th, 2010

Filed under: Innovation,Sécurité — gryzor @ 22:54

L’insécurité a son marché, et ses phénomènes d’adoption, analysables de manière très proche à celle dont on considère l’adoption d’une technologie de produits par le marché.
Microsoft constate une augmentation massive des attaques sur technologie Java.
(Source : arstechnica )
Le marché de l’insécurité s’étant structuré, les exploits se vendent, s’industrialisent et se propagent très rapidement. On est vraiment très loin des auteurs de virus “sympa” des années 90.
Cette fois-ci, Java est en cause. Tout simplement parce qu’il est devenu universel, installé partout, et en particulier des systèmes Desktop aux terminaux mobiles en tous genres y compris les téléphones dits intelligents, en passant par les serveurs web. Et parce qu’il est, semble-t-il, vraiment facile à attaquer. Et ce qui tourne dans une machine virtuelle Java est bien loin de la couche d’analyse des antivirus.
Java dispose de toutes les qualités requises : la puissance d’un language complet, la difficulté pour les administrateurs de comprendre les tenants et aboutissants en terme de sécurité, un panel d’applications écrites par tout un chacun sans la moindre notion de ce qu’est la sécurité. Et j’oubliais, Java et ses failles sont portables.
Considérons Java du point de l’utilisateur moyen, et regardons les processus à suivre en cas de découverte d’une faille critique dans les versions installées. L’utilisateur doit mettre à jour :
– son ordinateur de bureau
– son téléphone portable
– sa voiture / son gps
– sa webcam, son alarme de maison, …
– bientôt, son frigo
– et j’en oublie
Il peut également tenter de s’assurer que les services en ligne critiques qu’il utilise sont à jour.
Et je ne parle pas du niveau moyen et de la sensibilité à la sécurité du développeur web moyen sur technologie Java.
Quand Java aura été corrigé (est-ce vraiment faisable? je ne suis pas bien placé pour le savoir), ou en tous cas quand le marché se sera doté d’outils pour protéger un peu mieux ses applications Java, nul doute que ce marché de l’insécurité passera à une nouvelle technologie. Pourquoi pas pdf? Notoirement, pdf est un language très puissant, et encore très facile à attaquer. Son tour viendra sur le marché de l’insécurité de masse.
[Edit] : Adobe en est bien conscient, qui annonce le sandboxing de son reader pdf

ruldrurd
Powered by WordPress, Web Design by Laurentiu Piron
Entries (RSS) and Comments (RSS)